Entretien en gestion différenciée

Cette prestation s’adresse principalement aux syndics de copropriétés, aux entreprises et aux collectivités (même si le principe peut tout à fait s’appliquer aux jardins des particuliers). L’entretien en gestion différenciée se caractérise par une approche spécifique sur chaque zone de l’espace paysager.

Cette approche prend en compte les écosystèmes. Chaque zone est gérée de manière différente mais de façon à respecter l’équilibre entre les êtres vivants, les plantes et les utilisateurs de l’espace vert.

Quelques exemples

Les massifs sont systématiquement recouverts d’un paillage végétal. Ce paillage a pour but de nourrir le sol, de limiter la repousse des plantes indésirables et de limiter l’évaporation en période sèche.

Le sol n’est pas retourné mais simplement décompacté pour ne pas bouleverser la microfaune indispensable à son équilibre.

Des lisières sauvages sont conservées autour du jardin pour permettre aux auxiliaires (insectes, oiseaux, mammifères) d’y trouver refuge et pitance. La pose de nichoirs accompagne souvent ces lisières pour avoir une diversité de vie plus importante.

Les déchets produits par l’entretien son compostés sur place (quand c’est possible) et réutilisés par la suite en amendement sur les massifs ou pour le potager.

Le désherbage des allées, terrasses et autres espaces se pratique avec des méthodes alternatives : désherbeur thermique, huile de coude avec la pelle ou le sarcloir et rotofil…

Allée tondue et entretenue, mais qui garde un air naturel.

La gestion différenciée en images